Dominique Drillot,

Scénographe et créateur lumière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique Drillot est un plasticien polyvalent.

Il poursuit aujourd’hui une démarche personnelle entre scénographie, lumières et installations.

Travaillant sur les phénomènes de perception et de transformation des espaces, il choisit naturellement les arts de la scène pour s’exprimer. Travaillant les matériaux autant que les lumières, travaillant les transparences de matières avec les couleurs des sources lumineuses, les scénographies qu’il crée sont souvent des interventions minimales, où le nécessaire rejoint le suffisant. Tout est net et rend visible les corps des intervenants qui s’inscrivent dans ces espaces désignés.

En 1987, il signe son premier décor pour Jean-Christophe Maillot avec lequel

il collabore régulièrement. Il développe cette relation scénographie-chorégraphie

avec d'autres artistes comme, entre autres, Lucinda Child, Ramon Oller, Conny Jansen,

Sidi Larbi Cherkaoui et Josette Baïz.

 

D'autres compagnies font appel à lui, notamment les Ballets de Monte-Carlo, le Ballet du Bolchoï

de Moscou, le Lyon Opéra-Ballet, le Ballet du Grand Théâtre de Bordeaux, le Ballet de

Stuttgart, le British Ballet Columbia, Introdans au Pays-Bas,  le Northwest Ballet aux USA,

le Ballet Royal des Flandres, le groupe et la compagnie Grenade de Josette Baïz à Aix...

 

ll a créé les éclairages de presques toutes les pièces de Jean-Christophe Maillot ainsi

que celles de Bertrand d'At, Renato Zanella, Serge Bennathan, John Alleyne, Itzik Galili,

Sidi Larbi Cherkaoui, et Lucinda Childs entre autres.

Pour la Compagnie et le Groupe Grenade il a créé la scénographie et la lumière de

presque toutes les pièces de Josette Baïz depuis 15 ans…

 

ll a créé ou remonté dans les plus prestigieuses compagnies du monde entier plus de

deux cents pièces à ce jour en qualité de scénographe ou de créateur lumière.

 

En 2003, il est nommé professeur, au Pavillon Bosio, Ecole Supérieure d’Arts Plastiques

de la ville de Monaco, où il enseigne la scénographie.

 

Il a créé les lumières de l’exposition « Etonnez-moi » à la Villa Sauber pour le Nouveau

Musée National de Monaco traitant des Ballets Russes ainsi que celles de l’exposition « Looking Up » qui montre plus d’une centaine de maquettes de décor des Créations de l’Opéra de

Monte-Carlo du siècle dernier qu'il a éclairées.

 

En novembre 2010, le Prince Albert II de Monaco l’ordonne Chevalier dans l’Ordre

du Mérite Culturel.